L’alimentation d’un chiot

Advertisement
Advertisement

Pour entretenir la bonne santé de votre chiot, l’alimentation en est l’ingrédient essentiel. Comme tous les êtres vivants, un chien ne doit pas être nourri n’importe comment. Il vous faudra suivre quelques règles et surveiller son alimentation pour que sa croissance se passe dans les meilleures conditions et qu’il évite quelques désagréments… Il n’est pas à l’abri de malnutrition ou de problèmes d’obésité.

 

otre chiot a besoin d’une alimentation équilibrée, en fonction de son âge, de sa race, de son poids et de son activité physique. Qui dit équilibrée dit avec un aliment de bonne qualité qui répond à des exigences de composition. Attention à ne pas trop varier l’alimentation de votre chiot. Son tube digestif n’est pas le même que le vôtre et il ne supporte pas les changements brutaux.

Les besoins alimentaires du chiot 

Avant de devenir un adulte, votre chiot aura besoin d’une alimentation qui prenne en considération ses besoins nutritionnels.

  • Le besoin de calcium et de phosphore doit venir contrebalancer la perte de l’immunité transmise par sa mère. Ses défenses naturelles ne doivent pas se retrouver affaiblies. Ses besoins en énergie sont deux fois plus élevés qu’un chien adulte. Ainsi, il lui faudra ingérer un certain taux de protéines de haute qualité, tout comme des taux élevés de minéraux essentiels.
  • C’est à vous de favoriser sa transition alimentaire entre le moment où le chiot quitte sa mère pour vous rejoindre. Une transition en douceur pour éviter des troubles digestifs et adapter sa flore intestinale à son nouvel aliment. Si vous souhaitez ou devez lui faire changer d’aliment, il faudra mélanger l’ancien et le nouveau pendant une dizaine de jours de cette façon : ¾ de l’ancien et ¼ du nouveau pendant 3-4 jours, puis moitié – moitié pendant 3 à 4 jours et enfin ¼ de l’ancien pour ¾ du nouveau pendant 3-4 jours.
  • Vous devez contrôler ses rations. Jusqu’à 6 mois, il est recommandé de fractionner ses rations journalières en 3 repas. Ne changez pas ses habitudes. Essayez de lui donner à manger à heure régulière, dans la même gamelle placée au même endroit. Si au bout d’une vingtaine de minutes, votre chiot n’a pas terminé sa ration, ne le forcez pas à finir et ajoutez le reste à la ration suivante.
  • Evitez les glucides que le chien ne digère pas (pomme de terre, légumineuses, céréales, sucres, etc.). Les glucides sont d’ailleurs responsables de surpoids et de nombreux problèmes de santé comme les maladies cardio-vasculaires, insuffisance rénale et diabète entre autres chez le chien. Les glucides agissent de manière excessive sur la glycémie du chien et il produit donc trop d’insuline. Leur composition dans les paquets de croquettes ne doit pas dépasser 25 ou 30%. L’idéal est d’en avoir moins de 20 ou 15% pour des aliments de tout premier choix. De nombreuses marques ont développé des aliments sans céréales pour le chien adulte, mais aussi pour les chiots en croissance.

Continuer la lecture......

Advertisement

Leave a Comment